La plupart de mes modèles fantaisistes ont pour base la Rose spirale. Tout le déblocage imaginaire commence avec cette rose enveloppée de sa spirale. Je me suis alors demandé ce que cela donnerait avec deux spirales. L'idée était donc de fabriquer deux cordelettes puis de les fixer à la fleur. En utilisant exactement la même technique de fixation, le travail devait être assez simple.

En pratique, la première difficulté consistait à les enrouler sans qu’elles ne se chevauchent, c'est-à-dire qu'elles ne se touchent. J’ai dû répéter plusieurs fois cette opération avant de maîtriser le geste. La deuxième difficulté était de souder le tout en bas de la tige. En effet le vrillage de la tige et l’enroulement des spirales sont inversés. En conséquence, on risque d’assouplir la tige et parallèlement de détendre les cordes enroulées. Le résultat est qu'avec une tige moins rigide, on a une rose qui ne tient pas et qui a tendance à se tordre sous son propre poids. C’est donc un coup à prendre qui doit permettre avec un peu de pratique, de ne pas compromettre cette rigidité essentielle à la bonne tenue de la rose.
Ci-dessous,  deux exemples de rose double spirale.

 

double spirale.PNG   Rose double spirale MF 2.png

 

Là aussi, on a une forte sensation d’entrelacement avec deux boucles au départ en haut de la tige. Il y a comme un petit ressenti de chaleur, un peu comme lorsque quelqu'un vous serre dans ses bras.

D’autres variantes sont possibles, comme je le disais pour ma version mono spirale, la diversité des jeux d’enroulements permet d’obtenir des silhouettes tout autant étonnantes et attirantes. Le modèle ci-dessous donne un exemple d’une double spirale dont les boucles sont orientées différemment sur la partie supérieure de la tige. L’entrelacement est moins discret, les boucles sont relevées et forment presqu'un coeur.

 

double spirale 2.PNG   

 

Les couleurs donnent du caractère aux fleurs. Deux fleurs identiques n’auront donc pas le même effet si elles sont de couleur différente d'où les possibilités de personnalisation. Les goûts sont donc illimités et c’est bien pour cela que chaque fleur est unique. Ci-dessous un autre exemple avec des couleurs à tendance fluo.

DS rose vert.PNG